Le jour et la nuit dans le monde

Comparer les animaux diurnes et nocturnes et expérimenter autour du jour et de la nuit.

Description succincte

Cette activité permet aux élèves d’apprendre les différences entre animaux diurnes et nocturnes, de comprendre que lorsqu’il fait jour ici, il fait de nuit de l’autre côté de la Terre, et que le Soleil nous éclaire lorsqu’il est levé alors que, au contraire, on est dans l’obscurité lorsqu’il est couché. Pour finir, les élèves construisent un mobile représentant la Terre et, en l’utilisant, peuvent visualiser les configurations de jour et de nuit.

Objectifs

Lors de ce travail, les élèves analysent les différences entre le jour et la nuit en comparant les animaux diurnes (éveillés le jour, en sommeil la nuit) et nocturnes (éveillés la nuit, en sommeil le jour). Ils utilisent une maquette de la Terre pour démontrer comment le jour et la nuit arrivent et se déplacent sur Terre, et expliquent comment les personnes et les animaux situés à différents endroits de la Terre vivent, à un instant donné, un moment différent de la journée.

Objectifs pédagogiques

Après avoir réalisé cette activité, les élèves doivent être capables de :

  • expliquer la différence entre animaux diurnes et nocturnes ;
  • démontrer et expliquer que différentes régions sur Terre ne reçoivent pas la lumière du jour en même temps ;
  • expliquer qu’il fait clair (jour) lorsque le Soleil est levé et qu’il fait obscur (nuit) lorsque le Soleil est couché.

Évaluation

À la fin de l’activité, les élèves doivent être capables de répondre aux objectifs pédagogiques. L’enseignant peut utiliser la maquette de la Terre pour montrer différentes configurations d’ensoleillement pour amener des questions supplémentaires telles que, dans la situation choisie, fait-il jour ou nuit en Europe ?
Montrer le globe terrestre (ou l’orange) avec la lumière qui éclaire un côté. Demander à un élève d’apposer les images des animaux diurnes et nocturnes sur le globe (l’orange) au moment où ils seront actifs.
Demander également aux élèves où ils se placeraient sur le globe (l’orange) au moment où ils réalisent l’activité. Demander ce que les enfants habitant du côté obscur de la Terre (l’orange) font actuellement.
L’enseignant peut utiliser des images additionnelles d’animaux pour étendre l’activité, en demandant dans quelle catégorie (diurne ou nocturne) les élèves rangeraient chacun des animaux présentés. Les élèves peuvent également imaginer et dessiner un animal qui vivrait la nuit. Demander leur alors d’expliquer pourquoi cet animal est plus adapté pour vivre la nuit plutôt que le jour.

Matériel

photographies d’animaux diurnes (PDF)

  • photographies d’animaux nocturnes (PDF)
  • fiche d’activité
  • 24 attaches parisiennes
  • 2 piques à cocktail/punaises/épingles ou pastilles autocollantes
  • lampe torche
  • globe terrestre ou grosse balle ou une orange
  • paires de ciseaux
  • 24 feuilles de papier A4
  • crayons de couleur
  • aiguilles à broder Note: Utiliser des piques à cocktail ou des punaises ou des épingles en guise de curseur sur l’orange, si c’est l’objet choisi pour représenter la Terre, ou au contraire des pastilles autocollantes dans le cas de l’utilisation d’un globe terrestre ou d’une grosse balle. Ces deux derniers permettent de mieux représenter la Terre et de montrer quelques différences en fonction de la latitude.

Informations complémentaires

Le jour et la nuit

La Terre tourne autour de son propre axe d’Ouest en Est en environ 24 heures et elle tourne autour du Soleil en un an. C’est pourquoi le Soleil nous apparaît chaque jour depuis l’Est et disparaît en fin de journée à l’Ouest. Seulement la moitié du globe fait face au Soleil à chaque instant et reçoit sa lumière, mais du fait de la rotation de la Terre en 24 heures environ, n’importe quel endroit de la Terre fera face au Soleil durant ce laps de temps. Dans la partie éclairée par le Soleil, il fait jour. L’autre partie est dans l’ombre, c’est-à-dire qu’elle ne reçoit pas de lumière du Soleil, il y fait donc nuit. Comme l’axe de rotation de la Terre est incliné, les jours et les nuits ne sont pas égales : le jour et la nuit ne durent pas 12 heures chacun mais leurs durées varient au cours de l’année à mesure que la Terre tourne autour du Soleil et que la position apparente de ce dernier change. La durée du jour et de la nuit change également en fonction de la latitude.

Animaux nocturnes

Par définition, un animal nocturne est actif durant la nuit et dort durant le jour, à l’inverse des animaux diurnes. La plupart de ces animaux sont nocturnes pour éviter la chaleur de la journée, comme les animaux vivants dans le désert. Ces animaux se sont naturellement adaptés pour les aider à vivre dans l’obscurité. Ils peuvent par exemple avoir une très bonne ouïe (lapins), un très bon odorat, ou une très bonne vision (chouettes, chats). Ce sont quelques exemples d’adaptations naturelles qui leur permettent de se repérer, de trouver de la nourriture ou de chasser durant la nuit.

Citoyenneté mondiale

Discuter de la Terre en tant que globe est une opportunité d’apporter aux élèves un sens de la citoyenneté mondiale. Nous vivons tous sur la même (petite) planète bleue qui évolue au milieu du vaste vide spatial qui l’entoure. Chaque personne sur cette planète voit la même Lune et le même Soleil dans le ciel et ils observent tous les moments du jour et de la nuit mais à des instants différents. Traiter d’astronomie est alors une discipline commune pour tous les êtres humains. Le fait que nous partageons tous et toutes cette même petite planète sphérique comme foyer et que nous vivons tous et toutes les mêmes expériences nous lie en tant qu’espèce et nous pousse à réfléchir sur la façon dont on peut travailler ensemble pour chérir le seul havre de paix dans l’espace qui puisse nous accueillir.

Description complète de l’activité

Préparation

Ce travail « le Jour et la Nuit » est divisé en quatre activités. Pour l’activité 'Les animaux la nuit' vous aurez besoin des photographies d’animaux diurnes et nocturnes données en annexe. Pour l’activité ‘Les enfants dans le monde’, couper 24 carrés de papier de la taille de celui du patron.

Les animaux la nuit

S’asseoir en cercle avec les enfants. Placer les photographies des animaux diurnes et nocturnes au milieu du cercle. Demander si les animaux dorment la nuit comme le font les humains. Quels animaux ne dorment pas la nuit ? Quand sont-ils éveillés ?

Enlever les photographies des animaux diurnes et observer les photographies des animaux nocturnes. Discuter et essayer de comprendre comment on reconnaît un animal nocturne. Il faut arriver à la conclusion que les animaux nocturnes ont souvent de plus grands yeux que les animaux diurnes grâce auxquels ils voient mieux la nuit. Parfois, ils se sont adaptés d’une autre façon.

Les animaux nocturnes peuvent être reconnus par différentes caractéristiques qui les distinguent et qui les avantagent pour vivre la nuit. Les animaux nocturnes sur les photographies sont la chauve-souris, la chouette, le hérisson et la panthère.

Bon à savoir

Les chauves-souris ont une si mauvaise vision qu’ils ne repèrent pas leurs proies grâce à leurs yeux mais en émettant des ultrasons. Ces ondes émises sont réfléchies par les proies pour revenir jusqu’aux oreilles des chauves-souris. Cela leur indique la distance qui les sépare de leurs proies. Les chouettes ont de remarquables grands yeux. Cela leur permet de voir clairement leurs proies dans la nuit. La panthère possède des yeux avec une couche réfléchissante. Cela lui permet d’optimiser le peu de lumière qui lui parvient durant la nuit.

Les enfants dans le monde

Donner à chaque élève un carré en papier à la taille du patron (à trouver dans la fiche d’activité), une paire de ciseaux et des crayons de couleurs. Chaque élève complète l’étape 1 ‘Les enfants dans le monde’ de la fiche d’activité. Ils/Elles lisent les instructions ensemble et regardent l’exemple. Leur expliquer qu’ils ou elles doivent plier le papier en triangle et doivent plier ce triangle en deux puis de nouveau en deux. Sur le dessus du papier plié, les élèves dessinent un enfant, comme montré dans l’exemple de la fiche d’activité. Ensuite ils/elles découpent en suivant les traits.

Assurez-vous que tous les élèves découpent bien en dehors du bonhomme (qu’aucun ne découpe vers le centre).

Un cercle au milieu de la feuille devra rester intact. Lorsque le papier est déplié, les élèves verront une planète avec un groupe d’enfants qui se tiennent par les mains tout autour de la planète. Expliquer aux élèves que ces enfants représentent tous les enfants de la planète. Leur Indiquer de colorier chaque enfant opposé de deux couleurs différentes. Leur expliquer qu’un des enfants vit en Europe et que l’enfant opposé vit en Australie. L’Australie est situé de l’autre côté de la Terre par rapport à l’Europe.

Le jour et la nuit dans le monde I

Donner à chaque élève une aiguille à broder et une attache parisienne. Les élèves réalisent la deuxième étape ‘Le jour et la nuit dans le monde’ de la feuille de travail. Leur demander de ne surtout pas découper le petit cercle noir au milieu. Les élèves placent le carré obtenu sur le monde avec les enfants obtenus, lui, à l’étape 1 ‘Les enfants dans le monde’. Ils/elles utilisent l’aiguille à broder pour percer un trou au niveau du petit cercle noir et au centre de la planète avec les enfants de l’étape 1 ‘Les enfants dans le monde’. Les élèves placent ensuite le carré sur le monde avec les enfants et les assemblent grâce à l’attache parisienne.

Démontrer comment l’ensemble fonctionne. Les élèves voient que la moitié du monde est couvert par le demi-cercle hachuré. Les élèves tournent ce demi-cercle autour de l’attache parisienne et voient que quand il fait jour pour les enfants d’Europe, il fait nuit pour ceux en Australie, et vice versa. Demander où est-ce qu’il fait jour lorsqu’il fait nuit en Europe. Faire tourner doucement le demi-cercle en continu. Est-ce que les enfants remarquent qu’il fait nuit à des endroits différents sur la planète à chaque moment ? Si il fait jour pour les enfants en Europe, qu’en est-il pour les enfants en Australie ?

Bon à savoir.

La lumière voyage toujours en ligne droite. Elle n’est pas capable de contourner un objet. La Terre fait un tour autour de son propre axe en environ 24 heures, et durant ce temps, le Soleil fera face à chaque lieu sur Terre. Seul le côté face au Soleil est éclairé. De l’autre côté de la planète, c’est la nuit. Par conséquent, nous assistons régulièrement au jour et à la nuit parce que la Terre tourne autour de son axe de rotation.

Le jour et la nuit dans le monde II

Prendre l’orange ou le globe terrestre. Expliquer aux élèves que vous allez indiquer la position de l’Europe et celle de l’Australie à l’aide de 2 curseurs : piques à cocktail/punaises (dans le cas de l’orange) ou pastilles autocollantes (dans le cas du globe terrestre). Qui parmi les élèves sait où les curseurs doivent aller ? Accrocher un morceau de scotch sur le curseur de l’Europe pour le distinguer. Prendre la lampe torche et expliquer qu’elle représente le Soleil. Faire l’obscurité dans la pièce en éteignant les lumières, voire en fermant les stores, de telle sorte que la lumière de la lampe torche se distingue clairement. Demander aux élèves de quel côté la lumière de la lampe doit provenir pour qu’il fasse nuit en Australie. Et pour qu’il fasse nuit en Europe ? En venir à la conclusion qu’il fait nuit pour une partie de la Terre lorsque le Soleil n’éclaire pas cette partie.

Répéter ces mêmes étapes en comparant différentes latitudes en Europe : Europe du nord, au dessus du cercle arctique, et l’Europe du Sud. Montrer que parfois (en Été), les latitudes les plus au nord ont des nuits plus courtes qu’au sud. Demander aux élèves s’ils ont déjà remarqué cela en voyageant.

Mettre l’accent sur ce que les élèves ont appris durant cette leçon en montrant un jour et une nuit entière pour un point donné de la Terre.

Commencer par le moment où le Soleil commence à éclairer la position choisie (par ex. l’Europe). Montrer de nouveau que cela signifie qu’il commence à faire nuit de l’autre côté de la Terre, c’est-à-dire que ce côté rentre dans l’obscurité. Faire tourner l’orange ou le globe terrestre. Montrer aux élèves qu’à un moment donné, le Soleil n’éclaire plus la position choisie (l’Europe). C’est maintenant la nuit. En revanche, à ce moment, le Soleil éclaire l’autre côté. Comparer ce résultat avec ce que les élèves ont remarqué en réalisant l’étape 2 ‘Le jour et la nuit dans le monde’ de la fiche d’activité.

Montrer l’orange/le globe terrestre avec la lumière qui éclaire un côté. Demander aux élèves d’accrocher les images des animaux nocturnes et diurnes sur l’orange ou le globe terrestre au moment où ils seraient actifs. Demander aux élèves où ils/elles se placeraient également au moment de l’activité. Demander ce que les enfants qui sont actuellement sur le côté obscur de la Terre font à ce même moment.

Expliquer que tous les êtres humains partagent la même planète et que tout le monde perçoit la même Lune et le même Soleil dans le ciel, et assistent aux mêmes phénomènes des jours et des nuits à des moments différents.

Programme scolaire

Space Awareness curricula topics (EU and South Africa)

Our fragile planet, Notre fragile planète

France

Cycle 2: Questionner le monde - L’alternance jour/nuit Cycle 3: Science et Technologies - Décrire les mouvements de la Terre (rotation sur elle-même et alternance jour-nuit, autour du Soleil

Informations supplémentaires

En outre, cette activité porte l’attention sur la vie des animaux, la localisation de certains pays/continents sur Terre, ainsi que la citoyenneté mondiale (qui est en priorité 3 à l’Initiative mondiale du Secrétaire général de l’ONU pour l’éducation).

Conclusion

Dans cette activité, les élèves suivent différentes étapes pour produire et comprendre un mobile représentant le monde et montrant le jour et la nuit. À la fin de l’activité, les élèves auront appris la différence entre les animaux diurnes et nocturnes ; le fait que lorsqu’il fait jour ici, il fait nuit de l’autre côté de la Terre ; et que le jour apparaît lorsque le Soleil apparaît, alors que l’obscurité revient lorsque le Soleil disparaît derrière la Terre.

Cette activité a été développée par le centre de science NEMO à Amsterdam, ESERO Pays-Bas, évaluée par AstroEDU, révisée par Space Awareness et traduite de l'anglais pas Alain Doressoundiram (Observatoire de Paris).

Télécharger
attachments
Matière au programme
Notre fragile planète
Une grande idée de la science
Mots clés
La Terre, la Lune, jour et nuit
Tranche d’âge
6 - 10
Niveau d’études
Primary School, Informal
Durée
1h
Taille du groupe
Supervisé par rapport à la sécurité
Supervised
Dépense
Low (< ~5 EUR)
Lieu
Indoors (small, e.g. classroom)
Compétences de base
Asking questions, Developing and using models, Planning and carrying out investigations, Constructing explanations
Type d’activité d’apprentissage
activities.MetadataOption.None
Auteur de l’activité
NEMO Science Museum, ESERO NL / ESA
Lien vers l’activité d’origine
Répertoires
Ressources apparentées