Partager notre vision cosmique

25 octobre 2013
Click to see full image

Le ciel de nuit est vaste, et rempli de milliards d’objets étranges et exotiques. Il y en a tellement que l’exploration de ces merveilles cosmiques est un travail bien trop gros pour une seule personne. C’est pour cela que les astronomes travaillent les un-e-s avec les autres. Il faut beaucoup de gens intelligents et de télescopes extrêmement puissants pour observer certains des objets les plus lointains de notre Univers.

Souvent, les pays doivent unir leurs efforts et leur argent pour financer cette technologie de pointe et partager le temps d’utilisation. De cette manière, ensemble, ils peuvent se lancer dans des projets audacieux, comme des relevés astronomiques qui nécessitent des centaines d’heures d’observation de l’ensemble du ciel nocturne. Une fois que les équipes ont rassemblé le résultat de leurs observations, elles peuvent partager en ligne ce qu’elles ont trouvé.

Grâce à cet Observatoire Virtuel, l’immense quantité de données récoltées pendant les relevés astronomiques n’est pas perdue : des astronomes ou des membres du public de tous les pays du monde peuvent y avoir accès grâce à internet ! Une équipe a regardé l’environnement qui entoure le trou noir qui se trouve au centre d'une galaxie.

Les astronomes ont utilisé l’Observatoire Virtuel pour accéder à des données sur 10 000 centres (les « noyaux ») actifs de galaxies. On appelle un centre actif de galaxie le « Noyau actif de galaxie », ou AGN (Active Galactic Nuclei) en anglais.

En étudiant ces données, les astronomes ont découvert que les plus « gros » trous noirs ont tendance à se trouver dans des zones où les galaxies sont proches les unes des autres. Ces galaxies ont plus de chance d'entrer en collision les unes avec les autres, et de déclencher la croissance d’un trou noir. De plus, les trous noirs qui existent dans le centre de galaxies qui fusionnent peuvent se réunir et former un seul trou noir encore plus gros.

Cool Fact!

Toi aussi tu peux contribuer à la recherche scientifique ! Des projets comme Galaxy Zoo permettent à des enfants comme toi d’explorer d’innombrables objets de notre ciel nocturne sans avoir besoin d'utiliser un télescope professionnel. Essaie l’un de ces projets cool ! Qui sait, peut-être découvriras-tu quelque chose venu d’ailleurs !

Télécharger
Go to: www.spacescoop.org
This Space Scoop is based on a Press Release from:
NAOJ
more news